Les « Mue(s) » reviennent :)

Il y a quelques mois j’ai été contactée par le festival Eropshère à Paris pour donner un atelier lors du festival. ils avaient repéré mon travail sur Mue(s).
Cette proposition tombe à pic, dans le bon timing, car, si j’ai pratiqué de nombreux enveloppement au latex pour la série de photos et pour les performances, je n’avais pas encore fait de workshop avant cette année : grâce aux ateliers performances de Corps Matière que j’anime avec Gaël.L depuis octobre 2014, et grâce au workshop de deux jours que nous avons fait en mars à Caen, j’ai beaucoup travaillé en groupe avec du latex et je sais ce qu’il faut prévoir et les écueils à éviter.

Aujourd’hui, Agnès Giard consacre un article à mon travail (et je ne suis pas peu fière).
Vous le retrouverez içi : http://sexes.blogs.liberation.fr/2015/07/26/lenveloppement-au-latex-liquide/

Share

Les Cérémonies immobiles

Retour des « cérémonies immobiles » avec une première image de Sixtine.
Elle porte un headpiece de ma création et a été d’une patience d’ange pendant cette prise de vue très longue, car éclairée uniquement à la bougie.

La suite de la série arrivera sans doute en janvier seulement, car le mois de décembre est pour moi une période de « boulot alimentaire » assez intense :)

Share

Haïku décembre

Le Haïku de décembre, incarnée par la belle Anaïs, est paru dans le Bazart agenda de décembre.
Nous ne savons pas encore si notre collabortion va se poursuivre sur 2015. Quoiqu’il en soit, j’ai de mon côté très envie de poursuivre le ping-pong créatif avec Blaise :)

Share

Golem à la Fabrique

Un shooting que j’ai mis un certain temps à post-traiter, car entre temps j’ai eu plein de missions « alimentaires » et donc prioritaires :)
Il y a deux mois, donc, j’avais rendez-vous avec mon collègue et ami Futuravapeur à la Fabrique, un ancien collège transformé en friche artistique. Une de ses voisines d’atelier, Adey, une talentueuse pochoiriste, me parle d’une salle de sciences naturelles quasiment en l’état juste à côté, et me dit que je peux venir y faire des photos quand il me chante.

Chance, tout le monde est dispo rapidement, et en intérieur, nous ne sommes pas soumises aux conditions climatiques :)

fabrique-sallebiologie-3
Résultat, un shooting très hors norme dans la série, un petit côté film d’horreur des années 80 qui a ravi les filles (et moi aussi, hein !), et l’occasion de tester la machine a fumée lourde bricolée en septembre.

fabrique-sallebiologie-7
Pour voir la série entière (7 images), cliquez içi.

Share

Haïku Novembre

Pour incarner le texte de Blaise Nada, j’ai demandé à Marie, danseuse gracile au visage d’infante, de bien vouloir jouer le jeu.
Sur le thème de ce mois, je flirte avec le thème des cérémonies immobiles qui m’est cher en ce moment.
Vous trouverez la femme-bougie en dernière page de Bazart agenda dans tous les lieux de culture, les café et les bons resto de Haute et Basse-Normandie.

Share