Les Femmes-objets

« Du statut de fantasme masculin suprême, 
les femmes-objets sont passées 
à celui de produit de consommation. 
 
Vendues, achetées, abandonnées, collectionnées, 
leur courte histoire est ici racontée. 
Les femmes-objets ont-elles une âme ? 
Les collectionneurs, ont-ils perdu la leur ? 
 
À partir du cliché, anXiogène emmène ces femmes, 
dans l’intimité de sa chambre photographique, 
pour en dresser les portraits. »




En juillet 2011, Blaise Nada, un auteur caennais, m’envoie un texte court et percutant intitulé « les Femmes-objets ». Très vite je ressens l’envie d’illustrer ce texte. Blaise se prend au jeu, allant jusqu’à réécrire 4 nouvelles pour étoffer le texte initial, et à poser, à ma demande, pour illustrer un passage de l’histoire.

Le livre parait en décembre 2012.
Vous pouvez le trouvez dans des libraires indépendantes (eureka street, le brouillon de culture, la cour de miracles) et des lieux alternatifs caennais (le cinéma Lux, la fermeture éclair). Nous cherchons à étendre notre réseau de diffusion, donc si vous êtes intéressés, contactez-nous par mail !

Le livre est également disponible en ligne sur la boutique anxiogene ou sur le site de LSAA-éditions.

Salon, lectures, performances : 




la presse en parle :

Les Femmes-objets from anxiogene on Vimeo.

Bloc-notesLes Femmes-Objets

Share